Chauffage au bois : bûches, pellets ou copeaux ?


On peut alimenter un chauffage au bois avec des pellets, des copeaux ou des bûches. Mais quels sont les avantages et les inconvénients des différentes variantes et dans quelle mesure est-ce vraiment durable ?

Un chauffage au bois produit de la chaleur en brûlant du bois. Contrairement aux combustibles minéraux comme le gaz ou le pétrole, le bois est un combustible renouvelable qui provient généralement de la région. De plus, le chauffage au bois est considéré comme climatiquement neutre, car la combustion ne libère que la quantité de CO2 absorbée par l’arbre au cours de sa vie.

Mais les chercheurs ont des doutes à ce sujet : il faudrait en fait ajouter le CO2 produit lors de la transformation de l’arbre en granulés de bois. Cela peut représenter jusqu’à un quart des émissions de combustion. De plus, la dette de CO2 due à la combustion du bois ne se résorbe que très lentement. En effet, le bois se consume en quelques heures, mais les arbres ont parfois besoin de plusieurs décennies pour repousser.

Le bois n’est donc pas automatiquement durable. Il est moins efficace que d’autres formes de chauffage et produit beaucoup de particules fines. Si nous nous chauffions tous au bois, il y aurait en outre des problèmes de gestion durable des forêts.

Un poêle ou une cheminée est un moyen simple et répandu de se chauffer au bois. Toutefois, ces poêles ne permettent de chauffer que certaines pièces. Un autre inconvénient des foyers individuels est qu’ils ne permettent pas de produire de l’eau chaude et que les émissions de particules fines augmentent continuellement, en particulier pour les modèles plus anciens. Veille absolument à ce qu’il y ait un collecteur de poussière, mais dans ce cas, une autre forme de chauffage est probablement plus écologique.

Chauffer au bois ne signifie pas forcément chauffer au bois.


Lorsqu’on parle de chauffage au bois, il s’agit généralement de chauffage central. Un tel chauffage central au bois permet de chauffer des habitations entières et de produire également de l’eau chaude. Lors de la combustion, le bois de chauffage peut être brûlé sous différentes formes :

  • Bûches de bois
  • Copeaux de bois
  • Pellets
Autre   L'éclairage éco-responsable : comment allier esthétique et économie d'énergie ?


Toutes les formes de bois ne conviennent pas à tous les types de chauffage au bois, on doit en tenir compte avant l’achat. Chaque type de combustible a ses avantages et ses inconvénients.

Chauffage au bois pour bûches

On peut brûler des bûches dans des cheminées à chargement manuel. Dans celles-ci, on doit recharger les bûches manuellement de temps en temps. La fréquence et la quantité de bois qu’on doit rajouter en une fois dépendent du type de cheminée ou poêle.

Les cheminées modernes fonctionnent avec un allumage latéral. Avec ce type de chauffage au bois, on rajoutes de grandes quantités de bûches en une seule fois. Une partie de la bûche se consume progressivement.

Dans le cas des chauffages à gazéification du bois, il est par ailleurs possible d’ajouter une grande quantité de bois en une seule fois à des intervalles de plusieurs heures. Dans les anciens systèmes de chauffage au bois, on introduit souvent le bois directement dans la chambre de combustion. Une fois que le bois a brûlé, on doit en rajouter.

Avantages des bûches

L’un des avantages des bûches est qu’elles sont disponibles presque partout chez nous. On peut très bien s’en procurer au niveau régional. Le prix peut varier considérablement, ce qui rend difficile une comparaison directe des coûts. Différents facteurs sont déterminants :

  • Type de bois
  • Teneur en humidité
  • Préparation

Inconvénients des bûches

Par rapport à d’autres combustibles bois, le chauffage aux bûches demande beaucoup de travail, car on doit alimenter manuellement un chauffage au bois avec des bûches. De plus, il faut empiler les bûches pour les stocker, ce qui est également coûteux.

Autre   La gestion de l'eau dans une maison écologique

Chauffer avec des granulés de bois


Les pellets de bois sont des copeaux et des sciures de bois comprimés en petits bâtonnets. Les chauffages au bois à pellets fonctionnent de manière automatisée. Cela signifie que de petites quantités de granulés de bois sont ajoutées automatiquement par le biais d’une commande. Ainsi, on ne remarque aucune différence de fonctionnement par rapport à un chauffage au gaz ou au fioul. Mais pour que le chauffage puisse fonctionner de manière automatisée, on a besoin d’un entrepôt de granulés et d’un dispositif de transport qui alimente la chaudière en continu

Avantages des pellets de bois

L’un des principaux avantages des pellets de bois est qu’il s’agit d’un combustible normalisé. Ils ont une taille uniforme et peuvent être stockés de manière compacte. En outre, contrairement aux bûches, les pellets ont un taux d’humidité et un pouvoir calorifique uniformes. Ils conviennent donc bien à l’allumage automatique, car une commande permet d’ajouter automatiquement de petites quantités de granulés de bois. Ainsi, on ne remarques aucune différence de fonctionnement par rapport à un chauffage au gaz ou au fioul.

Inconvénients des granulés de bois

Pour les pellets de bois, il faut aménager un entrepôt spécial pour les pellets. Cela coûte de l’argent et prend de la place. Par rapport aux bûches, le chauffage aux pellets est généralement un peu plus cher, si on compte la fabrication de l’entrepôt de pellets. De plus, il faut un dispositif de transport qui alimente continuellement la chaudière.

Contrairement aux bûches, les pellets sont un combustible transformé. On est donc dépendant des fabricants et des fournisseurs. Il peut donc être difficile de s’approvisionner localement.

Autre   Zéro Déchet : Comment le faire ? Conseils pour les débutants et les professionnels

Chauffage au bois avec des copeaux de bois


Le fonctionnement des chauffages au bois à plaquettes correspond globalement à celui des chauffages à pellets. Seul le combustible diffère quelque peu : les plaquettes sont de petits morceaux de bois issus par exemple de l’industrie du bois. Mais les plaquettes peuvent également provenir de plantations à courte rotation créées à cet effet.

Avantages des plaquettes forestières

Comme les granulés de bois, les plaquettes conviennent à l’alimentation automatisée des systèmes de chauffage central au bois. On peut acheter les plaquettes de bois dans la région, à condition que des plaquettes de bois soient produites dans ton environnement proche. Ici aussi, l’Ange bleu t’aide à choisir le produit.

Inconvénients des plaquettes de bois

Comme pour les pellets, on a besoin d’un espace de stockage pour les copeaux de bois. Par rapport aux pellets, les plaquettes ont une densité plus faible. Le pouvoir calorifique et le taux d’humidité peuvent aussi varier, comme pour les bûches.