Comment calculer son taux d’endettement pour crédit immobilier ?

Le taux d’endettement calcule le montant d’un prêt qui peut être remboursé sans compromettre la qualité de vie de l’emprunteur. Il est donc proportionnel au revenu mensuel net.

Cet aspect est souvent le facteur décisif pour les organismes financiers lors de l’analyse d’une demande de crédit. Dans le cadre d’une évaluation de la faisabilité d’un prêt, les organismes modifieront ce taux en fonction de leurs propres critères et des circonstances de la situation de chaque emprunteur. En revanche, lors d’une demande de prêt, le taux d’endettement peut servir de référence.

Cela protège la capacité de l’emprunteur à continuer à payer les mensualités nécessaires même si les circonstances changent et, plus important encore, à le faire tout en maintenant un niveau de vie raisonnable dans un avenir prévisible.

Dans quel but devez-vous calculer votre taux d’endettement ?

Si vous cherchez à obtenir un prêt, vous devez inclure le taux d’endettement dans vos calculs. Cet indicateur indique que les conditions de votre prêt peuvent être modifiées.

Par conséquent, avant de consentir à un prêt hypothécaire ou à un autre prêt important, il est bon d’effectuer une simulation du ratio d’endettement. Si vous souhaitez déterminer votre ratio d’endettement, vous pouvez utiliser notre calculateur gratuit et rapide.

Le taux d’endettement détermine la part de votre revenu mensuel brut consacrée au remboursement de vos dettes.

Vous devez évaluer votre ratio d’endettement si vous avez besoin d’un prêt pour soutenir votre projet. Cet outil peut vous aider à déterminer si l’augmentation des paiements du prêt aura un effet négatif sur votre budget.

Vous pouvez améliorer votre crédit et obtenir une durée de prêt plus courte en augmentant votre paiement mensuel autant que possible et en analysant votre ratio d’endettement. Le taux d’intérêt que vous obtenez est généralement plus bas si vous remboursez votre prêt plus tôt. Plus le coût total du prêt, y compris l’assurance et les garanties, est faible, mieux c’est.

Vous devez vous efforcer de trouver le point idéal, où le taux le plus élevé autorisé par la banque est compatible avec vos besoins et le mode de vie que vous souhaitez.

Comment calculer son taux d’endettement pour crédit immobilier ?

Comment calculer son taux d’endettement pour crédit immobilier ?

Le taux d’endettement est un ratio qui compare le paiement mensuel de la dette d’une personne à son revenu brut mensuel pour déterminer sa santé financière. Le revenu brut est le montant d’argent que vous gagnez avant toute déduction, comme les impôts. Le taux d’endettement calcule la part de votre revenu brut mensuel consacrée au remboursement de vos dettes.

Il est simple de calculer le taux d’endettement :

Formule du taux d’endettement : dette (y compris les intérêts et le capital) x 100 / revenu (salaire brut plus sources supplémentaires de liquidités).

Exemple

L’emprunteur gagne 2100 € nets par mois, mais son remboursement est de 700 €. Le taux d’endettement est calculé comme suit : 700 x 100 / 2100 = 33,3%.

Quel est le montant maximal que votre dette peut vous coûter ?

Il n’y a pas de nécessité légale d’avoir un taux d’endettement précis. Le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) propose régulièrement des recommandations. A partir de fin 2020, le taux d’endettement maximal autorisé est de 35%. Il semble raisonnable de consacrer un tiers de son salaire au remboursement de ses dettes.

Lorsque le pourcentage dépasse 35 %, on pense que l’emprunteur aura des difficultés à effectuer les paiements du prêt.

Les institutions bancaires suivent normalement ces normes, avec des exceptions pour des circonstances exceptionnelles. Au contraire, la HSCF concède que les banques peuvent choisir d’ignorer ses recommandations dans 20% des cas de financement, soit un cas sur cinq.

Autre   Quels sont les autres solutions que le prêt relais ?

Il est permis de signer un prêt avec un taux d’endettement supérieur à 35 % pour autant que le dossier de financement soit cohérent. Les différentes banques utilisent un certain nombre de ratios, de critères et de processus d’évaluation semi-automatisés. Une demande de prêt est examinée sur la base d’un certain nombre d’éléments, notamment l’apport personnel du demandeur, sa capacité d’épargne mensuelle, sa capacité à gérer son argent de manière responsable, ses revenus mensuels, etc.

Certaines dérogations à la règle des 35 %, y compris, mais sans s’y limiter, les suivantes, seront plus facilement réalisables :

  1. Les prêts à court terme sont avantageux car le prêteur peut simplement réduire le paiement mensuel de l’emprunteur en prolongeant la durée du prêt.
  2. Le niveau de revenu : Si le montant du prêt est déjà important, les établissements financiers sont plus enclins à renoncer aux frais. Par conséquent, le montant affecté à la vie de la famille est examiné au cas par cas en fonction de sa composition, en plus du pourcentage.
  3. La stabilité de l’emploi, comme celle que connaissent les fonctionnaires, peut être considérée comme une garantie supplémentaire par les prêteurs, ce qui conduit à autoriser un ratio d’endettement maximal plus libéral.
  4. L’âge de l’emprunteur : les emprunteurs plus jeunes peuvent s’attendre à une meilleure croissance des revenus futurs.
  5. L’augmentation des coûts est égale à la nouvelle mensualité éventuelle du prêt hypothécaire moins le montant total du loyer payé jusqu’à présent.
  6. Lorsqu’on travaille avec des organismes financiers, la capacité à économiser de l’argent est généralement avantageuse.
Comment calculer son taux d’endettement pour crédit immobilier ?

Comment utiliser un calculateur online de taux d’endettement ?

Malgré l’apparente simplicité de l’approche du ratio d’endettement, il est nécessaire de fournir quelques explications sur son utilisation à l’aide d’un simulateur pour bien comprendre les chiffres en jeu.

Lorsque vous demandez un prêt, n’oubliez pas de mentionner vos revenus et vos dépenses ainsi que ceux de votre co emprunteur le cas échéant.

Revenus professionnels

Tenez compte non seulement de votre revenu personnel mais aussi du revenu de votre co-emprunteur avant impôt :

  1. Si vous travaillez pour le gouvernement ou si vous avez un revenu mensuel constant provenant d’un emploi, votre salaire est tout ce qui doit être déclaré (les employés ayant un salaire fixe et variable peuvent faire la moyenne du salaire reçu au cours des 3 ou 6 derniers mois).
  2. vos primes, dont certaines ne sont versées qu’une fois par an (par exemple, une prime prévue au treizième mois de travail) (mais pas une prime exceptionnelle).
  3. les pensions pour votre retraite – les revenus complémentaires tels que les allocations de chômage ou les allocations d’invalidité

Il est important de comprendre que les institutions financières utilisent des critères de revenu différents pour calculer les ratios d’endettement. Certains organismes financiers peuvent intégrer les allocations familiales dans l’établissement des limites de crédit, tandis que d’autres ne le font pas. De même, les indemnités journalières de maladie sont souvent négligées.

Les propriétaires d’entreprises de tous les secteurs (agricole, commercial, artisanal et libéral) doivent se tourner vers les états financiers de l’année précédente pour établir leur ratio d’endettement. Lors de l’élaboration de votre dossier de financement, les banques voudront obtenir les états financiers des trois dernières années.

Autres sources de revenus

Les loyers de biens loués, les rentes d’assurance-vie, les pensions alimentaires et les prestations compensatoires permanentes sont autant de revenus prévisibles et récurrents qui peuvent être utilisés pour calculer la dette.

Parce qu’il est considéré comme moins fiable que les revenus professionnels, certaines banques le décomptent jusqu’à 30 %. Dans notre simulateur en ligne, saisissez le montant total des loyers et pensions perçus.

Vos dépenses 

Attention, ce n’est pas en ajoutant toutes les dépenses de votre famille dans le ratio d’endettement que cela fonctionne !

Le coût des produits de première nécessité, tels que l’énergie, le téléphone, l’assurance, la nourriture, le transport, etc., ont une incidence sur le montant qui reste après le paiement de l’hypothèque ou du loyer.

Le calcul du ratio d’endettement ne doit inclure que les coûts suivants :

  • Loyer (si vous êtes locataire) plus tout autre paiement, comme le stationnement et autres extras.
  • Le montant total de vos paiements mensuels d’hypothèque ou de carte de crédit.
  • Pensions alimentaires et autres dépenses diverses
Autre   Exploration des meilleures villes à la frontière suisse : Genève, Bâle et plus encore !

Dans quel cas peut-on parler de surendettement ?

On parle de surendettement lorsqu’une personne doit plus que ce qu’elle peut se permettre de rembourser.

S’endetter est un excellent moyen de financer ses aspirations futures lorsque les taux d’intérêt sont bas, comme c’est le cas actuellement pour les meilleurs investissements immobiliers. Les exigences des consommateurs, qui augmentent à un rythme alarmant, peuvent entraîner un enchevêtrement de dettes et un désespoir financier.

L’objectif du ratio d’endettement est de créer un point d’équilibre global tout en laissant aux banques une certaine marge de manœuvre. Par conséquent, des niveaux d’endettement allant jusqu’à 35% sont considérés comme durables, et nous avons vu un peu plus dans certaines circonstances.

On peut parler de surendettement lorsque les paiements mensuels des prêts dépassent la moitié des revenus d’un ménage. C’est à ce moment-là que de nombreuses personnes ont des difficultés à rembourser leurs dettes de carte de crédit. Toutefois, dans le cas d’un crédit flexible, vous pouvez peut-être négocier des conditions plus souples avec votre banque ou regrouper vos prêts en une seule mensualité afin de réduire le poids de votre dette à un niveau plus gérable.

Outre le remboursement des dettes, le rachat de crédit peut vous aider à simplifier et à améliorer votre gestion financière globale.

Comment calculer son taux d’endettement pour crédit immobilier ?

Comment diminuer son taux d’endettement ?

Une autre option pour minimiser votre taux d’endettement est de consolider vos prêts en un seul paiement raisonnable. Si vous avez beaucoup de dettes, le rachat de crédit peut vous aider à les combiner en un seul paiement mensuel moins cher. En conséquence, les ratios dette/revenu des personnes et des familles peuvent s’améliorer.

Par conséquent, la modélisation du taux d’endettement dans un rachat de crédit est essentielle. Elle vous montrera comment les choses se présenteront avant et après le regroupement, ce qui vous aidera à concevoir une stratégie qui vous laissera suffisamment d’argent pour vous en sortir. Les calculatrices de rachat de crédit en ligne sont simples à utiliser. Toutefois, nous vous suggérons de vous adresser à un courtier pour obtenir la simulation la plus précise.

En général, un prêt hypothécaire est établi sur-le-champ. Si les revenus diminuent ou si les charges obligatoires augmentent, ou encore si un crédit à la consommation ou un prêt personnel est nécessaire, le taux d’endettement peut devoir être révisé. Il est essentiel de continuer à œuvrer pour un meilleur avenir financier en profitant des options offertes par un rachat de crédit, qui peut aboutir à une restructuration des dettes de votre famille. Il est fortement conseillé de demander l’aide d’un professionnel pour augmenter vos chances de voir votre demande de regroupement de prêts autorisée par votre créancier.

C’est une stratégie à étudier dès les premières difficultés de fin de mois, afin de rééquilibrer au plus vite le budget familial. La réduction du taux d’endettement n’est qu’un des avantages du rachat de crédit, il peut également permettre de dégager des liquidités pour de nouveaux projets intéressants. Un prêt hypothécaire est un engagement financier à long terme au cours duquel de nombreux événements peuvent survenir dans la vie d’une personne. Il est judicieux de prendre régulièrement des nouvelles de sa banque ou de son courtier.

Exemple de taux d’endettement

En vue de préparer une demande de prêt, Mathieu analyse son taux d’endettement. Les revenus et les dépenses mensuels de Mathieu sont les suivants :

DépensesRevenus
Prêt immobilier = 1000 €Salaire = 4000 €
Prêt automobile = 300 €
Total = 1300 €Total = 4000 €

Chaque mois, Mathieu dépense 4000 €. Il perçoit 4000 € de salaire

Ainsi Mathieu a un taux d’endettement de 32,5% et reste à vivre de 2700 €

Le taux d’endettement peut être réduit soit en réduisant les dettes mensuelles récurrentes, soit en augmentant le revenu mensuel brut.

Si Mathieu maintient sa dette mensuelle récurrente à 1300€ mais augmente son revenu mensuel brut à 5000 €. Il en résulte un taux d’endettement de 26 %.

Si les revenus de Mathieu restent constants à 5000 € et qu’il est en mesure de rembourser son prêt 

Autre   Peut-on augmenter son prêt immobilier en cours ?

Quelles stratégies pour optimiser son taux d’endettement ?

  1. Établissez un budget pour faire le suivi de vos dépenses et réduire les achats inutiles afin que vous puissiez consacrer plus d’argent au remboursement de vos dettes. Prenez note de chaque euros que vous dépensez, peu importe son importance, afin de pouvoir consacrer plus d’argent au remboursement de la dette.
  2. Faites un plan pour réduire vos dettes. Lorsque vous rembourser une dette, commencez toujours par le prêt au taux d’intérêt le plus élevé et descendez. La chose la plus essentielle est de s’en tenir à votre approche, peu importe la route que vous choisissez. 
  3. Restructurer votre dette pour la rendre plus gérable. Si vous naviguez sur, vous pourriez être en mesure d’obtenir des taux d’intérêt plus bas de carte de crédit. Pour commencer, renseignez-vous auprès de votre banque au sujet d’une baisse potentielle des taux d’intérêt. Si votre crédit est bon et que vous effectuez toujours vos paiements à temps, cela pourrait être une excellente alternative pour vous.
  4. La consolidation de votre dette de carte de crédit peut vous faire économiser en transférant les soldes des cartes à taux d’intérêt élevé aux cartes à taux d’intérêt plus bas. Une autre solution consiste à combiner de nombreux prêts à intérêt élevé en un seul prêt personnel assorti d’un taux d’intérêt inférieur et d’un seul versement mensuel au même prêteur.

3 conseils pour réduire votre taux d’endettement

Le taux d’endettement, une valeur que tout le monde souhaite garder sous contrôle. Lorsqu’il commence à s’élever dangereusement, l’angoisse peut s’installer. Néanmoins, il existe des stratégies efficaces pour l’apaiser. Il faut donc calculer son taux dendettement pour credit immobilier

La première stratégie consiste à établir un budget et à s’y tenir. Dresser un tableau de vos revenus et de vos dépenses peut sembler une tâche banale, mais c’est une étape cruciale. Vous serez en mesure de discerner plus clairement quels sont vos postes de dépenses importants et où vous pourriez réaliser des économies.

Si vous avez contracté plusieurs prêts à des taux d’intérêt élevés, envisagez de les renégocier avec votre banque. Dans certains cas, vous pourriez même envisager une consolidation de prêts qui permet de regrouper tous vos emprunts en un seul, avec un taux d’intérêt généralement plus bas.

La troisième recommandation concerne la création d’une épargne d’urgence. Cela peut sembler contradictoire lorsque l’on cherche à réduire son endettement, mais disposer d’un coussin financier peut vous aider à éviter de contracter de nouvelles dettes en cas de coup dur. L’objectif est de parvenir à épargner un montant qui représente environ six mois de vos dépenses courantes.

Nos astuces pour augmenter votre capacité d’emprunt

Passons maintenant à l’autre versant de la montagne financière : augmenter votre capacité d’emprunt. Cela peut être un objectif crucial lorsque vous envisagez un achat immobilier ou tout autre investissement de grande envergure.

  • Ayez une gestion saine de vos comptes. Un historique bancaire positif et une bonne relation avec votre banquier peuvent jouer en votre faveur lorsque vous demandez un prêt. Évitez les découverts et gérez soigneusement vos finances.
  • Maximisez vos revenus. Plus vos revenus sont élevés, plus votre capacité d’emprunt le sera également. Cela peut passer par une augmentation de salaire, un travail à temps partiel ou même un investissement locatif qui génère des revenus supplémentaires.
  • Abaissez le ratio d’endettement. Il est communément admis que votre taux d’endettement ne doit pas dépasser 33% de vos revenus. Ainsi, en diminuant vos dettes existantes, vous augmentez votre capacité d’emprunt.

Dans cette optique, la consolidation de dettes mentionnée précédemment peut également être une stratégie efficace. Vous aurez d’autres détails complémentaires à ce sujet sur ce site ! 

L’optimisation de votre santé financière repose donc sur un équilibre délicat entre la minimisation de l’endettement et la maximisation de la capacité d’emprunt. En gardant à l’esprit ces conseils, vous vous positionnez pour un avenir financier plus stable et prometteur.

PoN’oubliez pas que votre situation financière est propre à vous. Votre taux d’endettement et votre capacité d’emprunt dépendent de nombreux facteurs, notamment vos revenus, vos dépenses et vos objectifs financiers. Il est donc crucial de ne pas comparer aveuglément votre situation à celle des autres, mais plutôt de travailler sur ce qui convient le mieux à vos propres besoins et circonstances. Soyez patient et constant, car l’amélioration de votre situation financière est un marathon, pas un sprint.

Cela demande du temps et de l’effort, mais les résultats en valent la peine. Avec ces astuces en main, vous êtes bien armé pour naviguer avec succès dans les eaux parfois troubles des finances personnelles.