Est-ce que le prix de l’immobilier va baisser en 2022 ?

Avant d’investir dans l’immobilier en 2023, vous devez vous assurer que les perspectives économiques futures. Un investissement immobilier rentable est un investissement réalisé alors que l’économie est florissante et que le marché immobilier offre un rendement élevé. Alors que les économies de l’Italie, de l’Espagne et du Portugal devraient se contracter au cours des cinq prochaines années, l’économie de la France devrait augmenter, et cet article explique pourquoi. Il examine les prévisions économiques françaises, telles que la croissance du PIB, l’inflation, les futurs taux d’intérêt hypothécaires et les estimations des prix des logements.

La valeur des maisons françaises a augmenté à un taux annuel composé de +12 % entre 2000 et 2007. Les prix des maisons ont diminué de plus de 15 % en 2008, et ils ont continué à baisser jusqu’à ce qu’ils se stabilisent au milieu de la décennie suivante, entre 2012 et 2015. La tendance à la hausse des prix de l’immobilier français qui a débuté en 2016 s’est poursuivie jusqu’à ce jour. Cette tendance de l’immobilier français semble être assez révélatrice du développement économique de la France. La France a connu une amélioration constante pendant la présidence d’Emmanuel Macron, par opposition à la stagnation sous Nicolas Sarkozy et François Hollande. Est-ce que le prix de l’immobilier va baisser en 2022 ?

L’économie française en plein essor en 2022

L’économie française s’est remise de +6,8% des ravages de la pandémie mondiale Covid-19 en 2021, et les années suivantes devraient connaître une croissance supplémentaire de +4,2% et +2,1%. Bruno Le Maire, le ministre français des Finances, a récemment déclaré au Parlement français que

Nos taux de croissance du PIB sont parmi les plus forts de la zone euro, et nous avons retrouvé les niveaux d’avant la crise trois mois plus tôt que prévu.

Le gouvernement français a réagi rapidement et de manière globale à la pandémie de Covid. Un investissement financier important a été consenti pour aider les ménages et les entreprises pendant les périodes de fermeture. Cela a permis de soutenir l’économie française et, plus important encore, de maintenir l’emploi pendant la pandémie. En conséquence, le ralentissement de l’activité commerciale et la réduction des dépenses de consommation ont été nettement moins importants qu’aux États-Unis et dans d’autres pays (où l’économie a été bloquée et où les petites entreprises, en particulier, ont été mises à l’écart).

Grâce à ces initiatives, l’économie française a retrouvé les niveaux de production d’avant la crise à l’automne 2021, bien avant l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie et l’Espagne. En outre, le président Macron investit 100 milliards d’euros supplémentaires dans un plan de relance vert afin de maintenir l’expansion de l’économie et de l’éloigner de la crise économique pour la rapprocher des objectifs difficiles de la crise climatique.

Autre   Comment investir dans l’immobilier locatif ?

En l’état actuel des choses, la France semble être immunisée contre les effets les plus durs d’une récession commerciale mondiale. Selon le Financial Times, la France tire une part disproportionnée de ses revenus (70 %) des services, qui sont moins touchés par les forces du commerce mondial, alors que les exportations ne représentent que 31 % du PIB français (contre 48 % pour le reste de l’Europe). [Le Financial Times] rapporte

Est-ce que le prix de l'immobilier va baisser en 2022 ?

Taux d’inflation en France et en Europe

La Banque de France prévoit que le taux d’inflation en France continuera à baisser, et jusqu’à présent, cette prévision a été respectée.

La combinaison de la baisse des prix du pétrole et des effets du ralentissement économique pourrait obliger l’inflation globale à passer temporairement sous zéro d’ici à la fin de 2021. Nous prévoyons qu’elle sera en moyenne de 0,4 % en 2021. Après une baisse en 2021, notre scénario intermédiaire prévoit une légère augmentation en 2022 qui restera finalement relativement faible.

Les taux d’emprunt français sont restés à des niveaux historiquement bas en 2021, et cette tendance devrait se poursuivre l’année suivante. Selon les statistiques de la Banque de France, le taux d’intérêt moyen des nouveaux prêts immobiliers français à taux fixe est tombé à un nouveau plancher de long terme de 1,05 % en août 2021. Les taux d’intérêt actuels, qui n’ont jamais été aussi bas, devraient se maintenir dans un avenir prévisible, selon les prévisions relatives aux taux des prêts immobiliers français en 2022.

Après une contraction de – 0,2 Md€ en avril 2021, le montant total des crédits immobiliers français progresse sensiblement de + 7,2 Md€ en mai 2021, selon la Banque de France. En mai 2021, la production de crédits immobiliers s’élève à 21,1 Mds€, dont environ un tiers est dû à des renégociations de conditions sur des crédits existants. Les crédits immobiliers ont augmenté de +5,3 % entre le début du mois de juin 2021 et la fin du mois d’août 2021.

Chômage et emploi : un indicateur clé pour l’immobilier

Bien qu’il soit en baisse, le taux de chômage reste une cicatrice pour l’économie française. Avant la pandémie de 2020, le taux de chômage était de 7,2 % ; à la fin de l’année, il avait grimpé à 8,1 %. En outre, depuis son élection, la proportion de nouveaux employés ayant un contrat de travail à durée indéterminée (requis en France pour un accès plus large au logement et au financement) est passée de 44 % à 49 %.

L’État emploie un quart de la population active en France. Environ 45 % de la main-d’œuvre est engagée par des sociétés de services publics, des banques, des compagnies d’assurance et d’autres entreprises récemment privatisées. Les amis de mon fils aîné, tous âgés de 20 à 30 ans, veulent travailler dans les domaines suivants. Travailler pendant 20 à 30 ans, toucher une pension et prendre sa retraite avant d’avoir atteint l’âge de 60 ans.

Autre   Peut-on augmenter son prêt immobilier en cours ?

En résumé : des signaux positifs

À la lumière de l’horrible catastrophe sanitaire de Covid, les prévisions de l’économie française pour 2022 sont plutôt prometteuses. Contrairement à ce qui est attendu dans la plupart des pays européens, la croissance économique va se poursuivre. Si des progrès ont été accomplis en matière de libéralisation du marché du travail et d’incitation des entreprises à recruter davantage de personnes, certains défis structurels demeurent et doivent être abordés avec précaution. Il y a cependant des raisons de se réjouir. Mais comment la montée en puissance de l’économie française va-t-elle affecter le marché immobilier français ?

Acheter une résidence en France en 2021-22 

Les experts s’attendent à ce que les prix de l’immobilier français augmentent de 3,5 % en 2022. Selon une nouvelle étude, les prix de l’immobilier français augmenteront globalement de 5,9 % en 2021 (+5,0 % pour les appartements et +6,8 % pour les hôtels particuliers). Au cours des 12 mois se terminant en mai 2021, 1 130 000 transactions immobilières ont été réalisées, soit le plus grand nombre depuis 2000 [Source : Notaires.fr].

Malgré le fait que le marché immobilier français soit en hausse depuis le début de l’année 2016, il existe encore des variations de prix considérables entre les régions et les villes. Les prix des logements ont le plus augmenté dans les villes où la demande dépasse l’offre.

Les prix à Bordeaux ont grimpé de façon spectaculaire au cours de la dernière décennie, avec une augmentation de +42 % de la valeur des maisons sur cette période.

À Nantes, les prix des logements devraient augmenter de 10,3 % d’ici 2021.

Amiens, une ville du nord de la France, connaîtra une croissance étonnante de 18,1 % en 2021.

Montauban, située au nord de Toulouse, connaît une croissance encore plus spectaculaire de +17,1 % entre mars 2020 et mars 2021.

Poitiers, dans le centre-ouest de la France, a connu une hausse de +11,9 % des prix des logements en 2021 (le logement moyen se vendant à peine 179 000 €). Cela n’est guère surprenant, étant donné que Poitiers a été désignée comme le deuxième meilleur endroit où vivre en France par le magazine L’Express (voir 10 Best Places to live & work in France 2022).

Saint-Étienne et Châteauroux, deux villes françaises, avaient l’immobilier le moins cher du pays cette année-là. Châteauroux, dans le département de l’Indre, est située juste en dessous de la vallée de la Loire et avait des prix immobiliers moyens de 130 000 € pour les premier et deuxième trimestres de 2020 et 2021. La propriété dans le hameau industriel de Saint-Étienne coûte seulement 1 000 € par mètre carré, contre 5 000 € en moyenne dans la ville voisine de Lyon.

Dans son étude de septembre 2021, la Banque de France est parvenue aux conclusions suivantes après avoir examiné les données du marché immobilier français de janvier 2020 à août 2021 :

Autre   Quels sont les autres solutions que le prêt relais ?

Étonnamment sain, le marché immobilier français devrait connaître une hausse modérée des prix en 2022, conséquence de la poursuite des prêts bancaires alors que les taux d’intérêt restent bas.

Est-ce que le prix de l'immobilier va baisser en 2022 ?

Des investissements immobiliers en France qui rapportent au fil du temps

 Comme nous l’avons vu, les prix des logements en France varient considérablement en fonction de l’endroit où l’on regarde, et beaucoup craignent que les régions rurales ne soient abandonnées par les jeunes qui se rendent dans les villes et sur la côte en quête d’une vie meilleure. À cette fin, l’emplacement d’une maison est parfois critique, bien que ce ne soit pas toujours en termes de proximité des écoles (comme au Royaume-Uni ou aux États-Unis), mais plutôt en termes de proximité des principaux centres de transport, des entreprises importantes et de la plage (idéalement moins de 25 minutes pour un rendement maximal). Les caractéristiques des propriétés historiques en pierre par rapport aux propriétés de construction moderne, par exemple, peuvent influencer le meilleur modèle de prévision des prix.

À moins qu’elle n’ait subi d’importantes rénovations, la valeur d’une propriété française ancienne est susceptible de rester stable ou de croître progressivement.

Le marché de la location en France

Des gains de 10 à 20 % en deux ou trois ans sont assez improbables. De plus, le système français de taxation des plus-values est un obstacle important au concept de développement immobilier « fix and flip » (sauf si la propriété est votre résidence principale). Si vous avez de la chance, l’argent que vous dépensez pour améliorer votre maison sera remboursé sous la forme d’un prix de vente plus élevé, mais il est peu probable que vous gagniez de l’argent. Même si vous dépensez beaucoup d’argent pour l’entretien et l’aménagement de la propriété, vous risquez de ne récupérer que le prix payé lors de la vente. En France, les réparations de la toiture et la réfection de l’électricité ne permettent pas de réaliser un bénéfice, mais l’installation d’une piscine ou la construction d’une terrasse sur le toit peuvent augmenter la valeur marchande de la propriété et donner un retour sur investissement.

Cependant, jusqu’à 10-15 ans, les maisons fraîchement construites connaissent souvent une forte augmentation de leur valeur marchande. La valeur de la propriété se stabilise ensuite pendant quelques années avant de continuer à baisser par rapport à ses homologues. Cela s’explique par le fait que, bien que la disponibilité des maisons anciennes en pierre soit limitée, les nouvelles constructions continuent d’inonder le marché année après année. Les bâtiments plus récents bénéficient de pratiques de construction supérieures, et leurs meubles et accessoires restent plus longtemps sans être remplacés.

Est-ce que le prix de l'immobilier va baisser en 2022 ?

Pourquoi investir dans l’immobilier français en 2022 ?

Nous espérons que vous êtes reparti de cet article avec une vision positive de l’économie et du marché immobilier français. Malgré le fait que la France soit actuellement confrontée à des obstacles, l’économie française se remettra rapidement de la crise sanitaire du Coronavirus et continuera sur la voie de l’expansion économique en 2021 et 2022. Je pense que les économies rebondissent lorsque les gens se lassent de se sentir déprimés et commencent à acheter, investir ou essayer quelque chose de nouveau. Cela n’a absolument rien à voir avec le gouvernement.